Musique

Le Norvégien, qui est-il? Son histoire...


Dans la mythologie nordique, Freyja, déesse de la Terre et de la Fertilité, a choisi, pour tirer son char, un attelage de grands et puissants félins à poils longs.

La légende de Thor raconte, que malgré tous ses efforts, il ne pu soulever l'un de ces chats tellement ils étaient lourds...

Dans les légendes du XIX ème siècle, il est fait part dans les contes pour enfants, de chats-fées ou de chats trolls à la queue touffue et aux grands yeux en amandes.

Ce ne sont que des légendes effectivement, mais notre Norvégien actuel a bel et bien des origines nordiques.

Vers l'an 1000, les tous premiers chats scandinaves auraient traversé les mers, depuis le Moyen-Orient, sur les drakkars Vikings...

Ce n'est qu'en 1930 que le premier standard du Norvégien est rédigé, mais il fut hélas mis aux oubliettes!

Enfin, dans les années 1970, la race est fixée sous le nom de Skogkatt ou Chat des Forêts Norvegiennes.

La FIFE (Fédération International Féline) reconnait officiellement le Norvégien en 1977 (c'est l'année de ma naissance... coïncidence ou destin tracé???).

Notre Norvégien est un petit être bourré d'histoire à mi-chemin entre mythologies légendaires et réalité!

Il est donc une race encore "naturelle", provenant de chats robustes, préservée et non modifiée.




Le Norvégien, qui est-il? Son look et son comportement...

Résultat probable d'une sélection naturelle opérée par la rigueur du climat norvégien, le Skogkatt est un grand chat haut sur pattes, aux poils mi-long Grand chat haut sur pattes ce qui évite à son abdomen un contact avec la neige et le froid qui en résulte. Ses pattes arrières sont plus longues que celles de devant, une conformation spécifique pour la course et les sauts...

Mâle, à l'âge adulte, il atteint entre 6 et 7 kilos, la femelle est plus petite. Son poids tourne autour de 4 Kilos.

Chat à poils mi-longs doté d'un sous poils laineux... et de poils de jarre imperméables, une originalité que l'on ne retrouve pas dans les autres races. L'entrée de ses oreilles est protégée par de grands poils implantés à leur bord intérieur. Ses oreilles sont dans le prolongement de la tête, leur bord extérieur étant la continuité d'une ligne qui part du menton et passe le long des joues. La tête est donc triangulaire au profil rectiligne et au menton fort. Les yeux sont grands, légèrement en amande et obliques. Sa robe est de toutes les couleurs que la nature offre aux chats à l'exception du "patron siamois" et des couleurs cannelle, chocolat, faon et lilas.

C'est un chat d'un tempérament particulièrement agréable, très "pot de colle", d'une très grande stabilité caractérielle. Calme mais toujours présent, il s'entend parfaitement bien avec les différents membres de la famille, enfants, autres chats, chiens. Il vit très bien en appartement où il ne mettra pas en pratique ses qualités de grimpeur et de sauteur, au détriment de l'environnement. Un arbre à chat lui suffit pour ses exercices quotidiens.

Dans la nature, on peut le voir redescendre des arbres, la tête la première, une spécificité de la race. Par son origine, par son élevage qui est mené d'une manière naturelle, le Skogkatt ne pose aucun problème de santé. Il apprécie l'assistance de son propriétaire dans les moments importants de sa vie telle la mise bas mais peut gérer seul et sans problème ce genre de situation.

(source Aid Skogkatt, mon club de race).

Le Norvégien, qui est-il? Son standard...


TETE = 30 points

Forme et taille = 10

Profil = 5

Museau et menton = 5

Oreilles = 5

Yeux = 5


CORPS = 35 points

Forme et taille = 10

Ossature corporelle et musculature = 10

Pattes et pieds = 5

Queue = 10


ROBE ET TEXTURE = 25 points

Longueur = 10

Texture et densité = 10

Couleur = 5


CONDITION = 10 points


Robes reconnues

Catégorie : tradiotionnelle

Divisions : toutes

Couleurs : toutes sauf celles basées sur chocolat, lilac, cinnamon et fawn.


Mariage autorisé

Norvégien x Norvégien




Description Générale

Le Norvégien appelé aussi Chat des forêts norvégien ou Skogkatt, est un grand chat originaire de Scandinavie. Il s’est adapté au climat très rude de ces régions en développant une fourrure particulièrement dense et imperméable, ainsi qu’un gabarit important. Sa tête est triangulaire avec une mâchoire puissante, son corps assez long est très musclé. Une abondante collerette encadre la tête et donne à cette race un air très particulier.
NB : les mâles adultes présentent une évolution caractérisée par un élargissement de la tête et une ouverture du triangle formé par la pointe des oreilles et le bout du nez.


Tête

de taille moyenne, la tête forme un triangle équilatéral. Le front, légèrement arrondi, est suivi d’un nez droit, sans incurvation ni stop.


Museau

le museau suit les lignes de la tête, sans pinch. Le menton est ferme.


Yeux

grands, en amande, les yeux sont placés légèrement en oblique et donnent au chat une expression alerte et éveillée. Toutes les couleurs d'yeux sont autorisées quelle que soit celle de la robe.


Oreilles

de taille moyenne à grande, les oreilles sont bien ouvertes à la base, légèrement pointues au bout et placées dans le prolongement du triangle. Vu de profil, elles sont dirigées vers l’avant. Les «lynx tips» (plumets) sont souhaitables mais pas obligatoires. La fourrure interne des oreilles s'étend jusqu'au coin externe de celles-ci.


Encolure

bien musclée, l’encolure est de taille moyenne.


Corps

de format long et substantiel, le corps est assez long et massif, avec une ossature robuste et une poitrine pleine et large.


Pattes

assez hautes par rapport au corps, elles sont très musclées et ont une ossature solide. Vu de l’arrière, les pattes sont parallèles. Les postérieurs sont plus hauts que les antérieurs.


Pieds

grands et ronds, ils ont des touffes de poils entre les doigts.


Queue

longue, épaisse à la base et bien fournie, elle est idéalement aussi longue que le corps, c’est-à-dire qu’elle peut remonter jusqu’aux épaules.


Robe et Texture

la robe est double. Elle est constituée d'un sous-poil laineux donnant une impression de lourdeur et de profondeur recouvert par de longs poils de couverture imperméables et lustrés. Le poil de couverture est d’une texture un peu huileuse. Il est plus court sur les épaules et va en s’allongeant progressivement.
La collerette est composée de longs favoris qui partent de l’arrière des oreilles et d’un jabot très fourni. Les culottes sont volumineuses. La collerette et les culottes sont composées de poil laineux uniquement.
La longueur de la fourrure et la densité du sous-poil varient avec les saisons et une robe nettement plus courte en été ne doit pas être pénalisée en jugement. Le poil de couverture ne se développe pas avant l’âge de six mois chez les chatons. La qualité de la fourrure est beaucoup plus importante que la couleur.
Remarque : toute proportion de blanc est acceptée quels que soient sa taille et son emplacement (médaillon, doigt blanc, etc.).


Pénalités

Tête ronde ou carrée.
Oreilles trop petites ou trop rapprochées.
Profil présentant une cassure.
Menton fuyant. Yeux ronds.
Corps court.
Pattes courtes non proportionnées au corps.
Ossature fine.
Queue trop courte.
Poil soyeux ou cassant.
Manque de poil de couverture ou de sous-poil en période hivernale.


Refus de tout titre

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.


(source Aid Skogkatt, mon club de race).